Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 17:15

INDISCRETIONS
Jean
La fédération départementale du Parti Chrétien Démocrate de Guadeloupe, que préside Jean Kassis, vient d'apporter son soutien à Joël Beaugendre, maire de Capesterre-Belle-Eau et Richard Yacou, maire de Sainte-Rose. Elle demande « aux grands électeurs démocrates, chrétiens et ceux qui se reconnaissent dans (ses) valeurs à porter leurs suffrages sur les candidatures de ces deux élus pour les sénatoriales. »

Lucette
BWorld sur Facebook, pose la question : ‎« Maman, Papa, les politiques aiment tous la Guadeloupe mais pourquoi ne travaillent-ils pas ensemble ? Pourquoi Madame Michaux Chevry ne travaille pas avec monsieur Victorin Lurel et monsieur Jacques Gillot qui travaillerait main dans la main avec monsieur Domota ? Ce dernier serait associé avec Willy Angèle et ferait remonter nos doléances à Marie-Luce Penchard je ne pense pas que Nomertin serait jaloux puisque c'est pour le bien du peuple et de la Guadeloupe ». S'ensuit un long débat, il y a les pour et les contre. Et puis, surgissant sur le mur, Lucette Michaux Chevry : « Je ne refuse pas de travailler avec le conseil régional de la Guadeloupe. Je n'accepte pas les diktats. Il est impossible de travailler avec Victorin Lurel, c'est un dictateur. Il ne peut accepter autour de lui que les gens qui partagent la même opinion que lui. Il est partisan de la pensée unique. Il n'y a pas de place avec lui pour le débat démocratique, il est méprisant, il aime dominer et il croit avoir le monopole de la vérité... » Ite missa est.

Louis
Louis Garel, ancien directeur du Centre des arts, vient d'être nommé membre du conseil d’exploitation de « la Régie de caractère administratif dotée de la seule autonomie financière » pour le Centre Culturel de Sonis. Ce qui devrait permettre, affirme-t-on à Cap Excellence, « la mise en œuvre d’une exploitation plus ciblée, mettant notamment en valeur une direction, un programme d’activité un budget annuel. Elle sera dotée d’un conseil d’exploitation, d’une dotation initiale et d’un budget annexe. » Ah bon, et ça tournait comment avant ?..

Claude
Claude Kiavué et son ancien personnel du Centre des arts, repliés depuis le début des travaux dans d'autres locaux, voire d'autres services, ne devraient jamais retrouver leurs marques. En effet, le défunt Centre des arts subit actuellement, faute de crédits, un enterrement de première classe... après avoir été, dans la Caraïbe (mais oui !), sous l'impulsion d'Henri Bangou, ancien maire, une sorte de phare de la culture. Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre, a essayé de le mettre aux normes mais les crédits lui font défaut, l'Etat ne suivant pas.

Denis
Cap Excellence pourrait se rendre acquéreur, à la barre du tribunal de Pointe-à-Pitre, d'une parcelle appartenant au Groupe Loret, leader ultra-marin des télécoms et de la distribution/location automobile, que préside Denis Lesueur. Une parcelle bien placée puisque route de la Gabarre, aux Abymes.
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens