Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 00:16

L'ex-ministre Léon Bertrand n'a pas versé la caution exigée par son contrôle judiciaire

L'ancien ministre délégué au Tourisme et actuel maire (UMP) de Saint-Laurent du Maroni, Léon Bertrand, n'a pas versé la caution de 100.000 euros imposée par son ordonnance de remise en liberté sous contrôle judiciaire, a révélé jeudi l'hebdomadaire La Semaine Guyanaise.
L'élu a été mis en examen à la fin 2009 pour "favoritisme et corruption passive" dans une affaire de suspicion de pots de vins autour de marchés publics.
L'information a été confirmée par une source judiciaire à Fort de France, où une information judiciaire contre X a été ouverte le 5 juin 2009 pour "prise illégale d'intérêt, favoritisme, corruption active et passive, faux et usage de faux". L'enquête concerne des structures dirigées en Guyane par Léon Bertrand ou certains de ses collaborateurs.
Selon l'ordonnance de remise en liberté signée le 12 mars par le juge d'instruction Thierry Rolland, Léon Bertrand devait verser la caution "avant le 15 avril".
"M. Bertrand a proposé une garantie hypothécaire que le juge a refusée", a dit dans l'hebdomadaire, Me Patrick Lingibé, l'un de ses avocats.
L'ex-ministre a fait appel du refus du juge de modifier l'ordonnance de remise en liberté. "L'audience est prévue mardi 4 mai" devant la Chambre de l'instruction à Fort de France, a annoncé jeudi l'avocat à l'AFP.
"L'appel n'est pas suspensif, le juge peut à tout moment révoquer le contrôle judiciaire", a ajouté Me Lingibé.
Trois proches de Léon Bertrand sont dans la même situation, Guy Le Navennec ex-directeur général de la Senog, une SEM de Saint-Laurent du Maroni qui construit des logements sociaux, Augustin To-Sah-Be-Nza ex-directeur général de la Communauté de communes de l'ouest guyanais (CCOG) et Richard Cheung-A-Long, ancien chef de cabinet de M. Bertrand au ministère du Tourisme.
Une dizaine de personnes ont été mises en examen dans ce dossier dont plusieurs chefs d'entreprise de Guyane. Deux d'entre eux ont fait état d'un système de remise d'enveloppes qui facilitait, selon eux, l'obtention de marchés publics. M. Bertrand et ses trois collaborateurs nient les faits qui leur sont reprochés.



Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 00:15

Mme Penchard a commencé à recevoir les indépendantistes de Nouvelle-Calédonie

La ministre de l'Outre-Mer, Marie-Luce Penchard, a commencé à recevoir mardi après-midi à Paris les dirigeants indépendantistes de Nouvelle-Calédonie, en vue de discussions sur l'avenir politique de l'île.
Initialement, Mme Penchard devait recevoir les délégations il y a une quinzaine de jours mais le nuage de cendres du volcan islandais Eyjafjöll avait retardé leur départ.
Elle a reçu une délégation de l'UNI-Palika (Union nationale pour l'Indépendance) conduite par son leader Paul Néaoutyine, président de la province nord.
A l'issue de l'entretien, ce dernier a annoncé que Mme Penchard "viendra début juin" en Nouvelle-Calédonie, une information confirmée dans l'entourage de la ministre, et arrêtera "fin juin avec le Premier ministre" la date de la réunion du comité des signataires de l'accord de Nouméa.
Signé en 1998 entre l'Etat, la droite non-indépendantiste et les Kanaks indépendantistes, l'accord de Nouméa a mis en oeuvre un processus de décolonisation par étapes de la Nouvelle-Calédonie.
Entre 2014 et 2018, un référendum sur l'accession à la pleine souveraineté doit être organisé.
Pour éviter de raviver les antagonismes, alors que les indépendantistes sont électoralement minoritaires, une solution consensuelle doit être recherchée entre les deux camps.
Lors de ses voeux à l'outre-mer, Nicolas Sarkozy avait souhaité que "bien avant 2014 s'ouvrent des discussions pour que la consultation prévue par l'accord de Nouméa se traduise par un résultat approuvé par une très large majorité".
M. Néaoutyine a affirmé que le Palika, signataire de l'accord de Nouméa, "participera au prochain comité des signataires".
"C'est la ministre, avec le gouvernement, qui arrêtera in fine l'ordre du jour du comité des signataires", s'est-il borné à dire aux journalistes à l'issue d'un long entretien, auquel a participé le Haut Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, Yves Dassonville.
"Nous sommes venus échanger avec la ministre, mais nous n'avons pas de souhait particulier autre que le suivi de l'accord de Nouméa et les sujets politiques afférents", a-t-il ajouté, refusant d'en dire plus.
Mme Penchard ne s'est pas exprimée, comptant le faire seulement en Nouvelle-Calédonie, selon son entourage. Elle doit recevoir mercredi après-midi une délégation de l'Union Calédonienne.
Le Palika et l'Union Calédonienne sont membres du FLNKS (Front de Libération Nationale Kanak Socialiste).

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 00:15

Pas de hausse des prix de l'essence en Guyane avant fin juin, selon M. Alexandre

Le nouveau président du conseil régional de Guyane Rodolphe Alexandre (DVG soutenu par l'UMP) a affirmé mardi après-midi à Paris qu'il n y aurait pas de relèvement des prix de l'essence en Guyane avant fin juin.
"Jusqu'à la réunion du 22 juin (à Paris, avec les exécutifs régionaux d'outre-mer), on peut considérer qu'il n y aura pas d'évolution tarifaire", a affirmé aux journalistes M. Alexandre, à l'issue d'un entretien avec la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard.
La présidente de la CGPME de Guyane Joëlle Prevot-Madère avait affirmé récemment qu'il n'y a "aucune raison d'augmenter prochainement le prix de l'essence de 20 centimes en Guyane", après avoir fait état mi-avril d'un possible relèvement de ce montant par le gouvernement.
Selon une étude présentée par Mme Prévost-Madère, réalisée par un cabinet spécialisé, la Guyane pourrait économiser "entre 20 et 25 centimes par litre" d'essence si elle s'approvisionnait directement en Europe au lieu de recourir à la Sara Martinique, filiale de Total, comme elle y est obligée depuis début 2007 à la suite d'une plainte des constructeurs automobiles.
Cela passerait par un ravitaillement à partir de petits pétroliers à faible tirant d'eau.
"C'est une solution, il me semble que les tankers de ce gabarit ne courent pas les mers (...), tout cela suppose qu'il y ait une expertise, des précisions qui soient apportées, pour avoir un juste prix, tout en tenant compte du contexte international", a déclaré M. Alexandre.



Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 00:14

Vols métropole-DOM: extension de la suppression du double contrôle de police

L'expérimentation visant à supprimer le "double contrôle" de police à l'arrivée des vols en provenance directe de métropole a été étendue à la Guyane et aux vols au départ de Roissy à destination de La Réunion à partir de lundi, a annoncé le ministère de l'outre-mer dans un communiqué.
Les passagers de ces vols ne subiront donc plus de contrôle systématique de police (vérification des documents d'identité, des passeports et le cas échéant des visas) à leur arrivée.
Cette mesure expérimentale avait été mise en place en décembre 2009 pour les départements de la Guadeloupe et de la Martinique, puis en janvier pour les vols en provenance d'Orly à destination de La Réunion.
Auparavant, les passagers des vols en provenance de métropole faisaient l'objet de deux contrôles de police, le premier en métropole et le second à leur arrivée dans les DOM.
Le bilan de l'expérimentation est prévu en juin pour la Martinique et la Guadeloupe et en septembre pour La Réunion et la Guyane.
A son issue, la décision définitive de supprimer le double contrôle pourra être prise.
Selon Marie-Luce Penchard, ministre chargée de l'Outre-mer, "l'expérimentation relative à la suppression du double contrôle, qui était une mesure justement attendue par les ultramarins, rencontre un écho très positif".
Elle souligne que "les temps d'attente aux arrivées ont été significativement réduits, sans qu'il soit fait état de difficulté particulière sur le plan de la sécurité".
Cette expérimentation est issue des conclusions du premier conseil interministériel de l'outre-mer qui s'était tenu le 6 novembre à l'Elysée sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 22:08

INDISCRÉTIONS
Jacques
Jacques Bangou milite pour un environnement plus vert à Pointe-à-Pitre. On évite de tailler les arbres à la tronçonneuse (notamment place de la Victoire), on refait les massifs. Restent deux problèmes majeurs qui empoisonnent les Pointois : les ordures et les rats. Pour ce qui est des ordures, il reste quelques points d'ancrage à faire sauter rapidement avant que la situation dégénère puisque, pour ne prendre que cet exemple, rue de la République, où un énorme tas d'ordures empuantit la rue, à l'angle de la rue Alsace-Lorraine, les rats grimpent désormais dans les escaliers des immeubles des alentours. Beukh !

Marcel
Marcel Sigiscard, adjoint au maire de Pointe-à-Pitre, conseiller général, mais aussi directeur administratif et financier de l'Institut Pasteur, ne peut être insensible aux problèmes de salubrité publique. Interpellé lors d'une cérémonie par une habitante de Pointe-à-Pitre, qui lui a parlé des rats qui prolifèrent, il a immédiatement répondu qu'il se rendrait « dès demain dans le quartier pour voir ce qu'il en est. » Voilà ce qui s'appelle de la prise de décision. Sauf que les rats dégustent toujours les ordures au même endroit... mais, Jacques Bangou nous l'a affirmé : « Nous allons mener une nouvelle campagne de dératisation à Pointe-à-Pitre. » La dernière, l'an passé, après les 44 jours du LKP, avait coûté plus de cent mille euros !

Jacques
Pointé du doigt, Jacques Gillot, président du conseil général, par les administrateurs de crèches. Une quarantaine sont en suspension d'activité parce que le Département ne verse plus sa quote-part. Trois ont fermé, prises à la gorge par les dépenses non compensées par les aides habituelles, dont celle du Département (1,6 million d'euros). 50% devraient être versés rapidement, le reste en octobre. Une interview donnée par une responsable de crèche, hier, sur RCI, laisse pantois. La dame affirmait que sans l'aide de la Caf et du département, les parents devraient payer 1 400 euros par enfant et par mois pour l'envoyer en crèche. Mais que font-ils dont de leurs enfants les salariés au smic (1 200 euros/mois) ?

Jacques 2
Pointé du doigt (décidément !), Jacques Gillot, par les artistes qui se demandent pourquoi le conseil général n'ouvre-t-il pas ses possessions aux artistes pour qu'ils puissent y donner des concerts. On a vu il y a vingt ans, un concert de Robert Loyson au Fort Fleur d'Epée. Une merveille dans le cadre du Festag de René-Serge Nabajoth. Y'a plus de Festag, y'a plus d'idées ?.. On nous objectera la sécurité. Mais, quand on veut faire de la culture, c'est pas du saupoudrage qu'il faut faire, mais œuvre utile : installer des rambardes mobiles, etc. !
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 22:08

INDISCRÉTIONS
Jean-Jacques
Jean-Jacques Brot, ancien préfet de Guadeloupe, est préfet de Vendée. Son arrivée en poste a coïncidé avec la catastrophe liée à la tempête Xynthia. Beaucoup ont reproché le manque de concertation. Mais Jean-Jacques Brot a expliqué, hier, sur France Info, que cela fait neuf ans qu’il y a des concertations en Vendée. « Cela suffit les concertations bidon. Il faut effectivement discuter, mais après il faut prendre la décision. » Il ne dit pas autre chose dans le Figaro magazine de la semaine dernière. Avec beaucoup de courage, déterminé à défendre l'Etat que les élus ont souvent tendance (et pas seulement en Vendée) à incriminer pour absoudre leurs faites.

Jégo
Yves Jégo se répand en gentillesse ces temps-ci dans la presse et sur les ondes. L'ancien secrétaire d'Etat à l'Outre-mer dont le Premier ministre, François Filon, a eu la peau après sa négociation interrompue du conflit en Guadeloupe l'an passé, ne tarit pas d'éloges sur Nicolas Sarkozy. Il est vrai qu'il accumule une double appartenance à l'UMP et au Parti radical que préside Jean-Louis Borloo. Pour lui, Sarkozy n'est pas foutu, contrairement à ce qu'écrit l'hebdomadaire Marianne cette semaine. Son retour dans une prochain gouvernement (Borloo ?) est envisagé. Et s'il n'en reste qu'un (deux avec Besson)...

Richard-Viktor
RicharViktor Sainsoly-Cayol, artiste plasticien, vient de recevoir, pour la troisième fois, le premier prix à la Foire de Paris, pour son décor scénographique.
André-Jean VIDAL

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 22:29

Louis-Delgr-s-1.jpg

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 22:23

Le Conseil Général poursuit sa tournée des collèges

Depuis le 19 avril 2010, une délégation du Conseil Général menée par Mr Jacques ANSELME, procède à une visite de l’ensemble des collèges du département.

Rappelons que cette visite a pour objectif de préparer la rentrée scolaire de septembre 2010

Les prochaines visites se tiendront selon  le planning suivant :

Mercredi 5 mai 2010 :
Collège de Pointe-Noire : 7h30
Collège Matouba Deshaies : 9h30
Collège Bébel Sainte-Rose : 11h30

Lundi 17 mai 2010
Collège Général de Gaulle, Moule : 14h30
Collège de Petit-Canal : 16h00

Mardi 18 mai 2010
Collèges de Port-Louis : 14h30
Collège d’Anse-Bertrand : 16h30

Mercredi 19 mai 2010
Collège de Marie-Galante

Vendredi 21 mai 2010
Collège du Gosier : 8h00
Collège Eugène Yssap : 10h00
Collège O Rame de Corbin : 11h30
Collège Alexandre Macal : 14h30
Collège de Morne-à-l’Eau : 16h30

Mercredi 2 juin 2010
Collèges de Désirade

Mercredi 16 juin
Collège des Saintes

Rappelons que le Conseil Général a affecté, pour l’année 2010, 26,1 millions d’euros à la réalisation des travaux dans les collèges de Guadeloupe.

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 22:21


Le Président de l’Association des Maires de France, Jacques Pélissard, en visite en Guadeloupe.
 
À l’initiative de René Noël, Président de l’Association des Maires de Guadeloupe, le Président de l’Association des Maires de France, Jacques Pélissard, sera en tournée dans les DFA (Guadeloupe, Guyane, Martinique) à partir du vendredi 30 avril. 
 
Il sera en Guadeloupe le mercredi 5 mai, pour un séminaire organisé dans la matinée, à l’attention de l’ensemble des chefs d’édilité, à l’hôtel la Créole Beach. 
L’après-midi, ils se rendront sur le terrain, à la Communauté des Communes du Nord Grande-terre et ensuite le Nord Basse-Terre pour une présentation de leurs actions. Le jeudi 6 mai sera consacré aux visites officielles. Une rencontre est prévue avec le Préfet de Région ainsi qu’avec les présidents des Conseils Général et Régional. 
 
Lors de son allocution prononcée à l’occasion de la « journée Outre-mer » au Congrès des Maires de novembre dernier, Monsieur René Noël avait souhaité que l’AMF, par l’intermédiaire de son Président, vienne dans les DFA afin de se rendre compte sur place de nos réalités et des difficultés spécifiques à nos territoires. 
 
La situation financière des communes, la réforme territoriale, la réforme de la taxe professionnelle, les problèmes de continuité territoriale des îles du Sud, préoccupations d’actualité, sont les thématiques qui seront développées au cours de la journée de travail du 5 mai.   
 
Enfin, il est important de préciser qu’une motion, portée par l’Association des Maires de Guadeloupe sur la situation financière de ses communes, sera remise à Jacques Pélissard, au cours de sa visite. Le principe ayant été adopté lors de l’Assemblée plénière du vendredi 10 avril 2010 à la Mairie de Pointe-à-Pitre. Il s’agit en effet pour les Maires, d’alerter le Gouvernement, par la voix de leur Président, sur les difficultés qu’ils rencontrent, au quotidien, dans la gestion de leurs collectivités.  

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 22:14


Retrouvez les photos du Grand prix DACIA qui s'est déroulé hier sur le circuit de Bellevue sur www.vip-actu.com

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens