Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 14:10

INDISCRÉTIONS
Patrick
Le Guadeloupéen Patrick Karam, conseiller politique de l'UMP — le seul à droite qui soutienne sans réserve Victorin Lurel, ministre socialiste des Outre-mer—, a réagi après la mise en examen de Nicolas Sarlozy : « L'impartialité de la justice est bafouée par certains juges qui ambitionnent sans doute de faire payer l'homme qui a osé demander la fin de leur impunité, celui qui a dénoncé le laxisme de quelques-uns et mis publiquement en lumière dans des dossiers bien précis des défaillances préjudiciables aux justiciables. Assez de cette justice à grand spectacle, assez aussi de l'impunité de ces juges politiques qui règlent des comptes. »

Victorin
Nul n'est prophète en son pays... Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, a fait de la lutte contre la vie chère l'un de ses chevaux de bataille. A la Réunion, on lui en sait gré puisqu'un journal vient de publier une annonce commerciale pour des chaussures, titrée Le Lurel des sports. En Guadeloupe, pendant ce temps, on fustige M. Lurel... il est vrai que ceux qui le fustigent le plus sont des syndicalistes enseignants... et qu'eux ils ont les 40% de vie chère pour passer d'un mois l'autre sans découvert bancaire !

Pat
La pièce de Patrice Kancel, Sa ki taw pa taw 2, est un succès qui se joue à guichets fermés. La pièce de Patrick Soulez, Divorce à domicile, est un succès qui se joue à guichets fermés. La pièce Toc Toc, de Laurent Baffie, jouée par Courtes Lignes, l'est à guichets fermés. Les Guadeloupéens ont besoin d'humour pour se détendre. Ils en ont assez des sitcom débiles !

Yves
Yves Boisset, l'un des plus grands réalisateurs de cinéma français, était au pavillon de la Ville, vendredi soir, pour signer son livre La Vie est un choix. Très entouré, il s'est prêté de bonne grâce à l'accueil des Pointois. A noter qu'il est membre de la commission du cinéma du conseil régional depuis trois ans.

Thierry
Thierry Corbin, le créateur du concept Rice Quick, propose un menu de saison, le calalou et riz blanc. A noter que chaque année, contrairement aux autres fast food de la place, celui-ci tient compte des traditions culinaires en suivant le calendrier...
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:47

INDISCRÉTIONS
Nassimah
Nassimah Dindar, présidente du conseil général de la Réunion, donne son avis sur l'Acte III de la Décentralisation : « Les dotations de l’Etat diminueront de 3 milliards d’ici 2015 alors même que l’engagement présidentiel prévoyait "un pacte de confiance et de solidarité (…) entre l’Etat et les Collectivités locales garantissant le niveau de dotations à leur niveau actuel". Le volet financier et celui de la fiscalité auraient dû être un préalable à toute ébauche de nouvelle répartition des compétences. Le Gouvernement demande aux Collectivités de se prononcer sur ce texte selon la procédure d’urgence. Comment oser interroger les acteurs locaux dans des délais aussi courts sur un projet d’importance aussi majeure ? »

Laurent
Laurent Bernier expédie les responsables du golf de Saint-François au Salon du golf, à Paris. Créé en 1978 et signé par Robert Trent Jones, ce golf a décliné faute d'entretien. Il a fallu l'arrivée aux commandes de Laurent Bernier pour que l'on y construise un club-house.

Victorin
Hier, Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, a inauguré l'espace créole du Salon du livre de Paris. L'occasion d'une rencontre amicale autour des ouvrages des auteurs de l'Outre-mer qui viennent redorer un peu le blason des lettres françaises bien terni depuis qu'on édite n'importe quoi et qu'on préfère que les enfants étudient les aventures d'Harry Potter putôt que celles de Gulliver.

Michaël
Michaël Blamèble recherche pour le prochain clip de Kilyndaë : un prof, une femme politique (avec son écharpe), une mère de famille, une institutrice, une chanteuse ou musicienne, une athlète, une journaliste, une femme de ménage, une caissière, une femme dans son séjour, une vendeuse de poissons, une working girl, une ouvrière de la canne ou de la banane, une fashion victime, une conductrice de bus, une touriste, une femme dans la rue, une postière, une vendeuse de légumes, une autre de tissus ou de punch au marché, une vendeuse de bokits, une grand-mère, une petite fille, une infirmière, une vendeuse de sorbet coco, une autre de Kassav, une restauratrice, etc. Marrant, non ? http://kilyndae.com.
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:46

INDISCRÉTIONS
Claude
Claude Ribbe a fait un travail sur l'Indemnisation des colons après l'abolition de l'esclavage, car aux termes de la loi du 30 avril 1849, article 2 « tous les noirs affranchis en vertu des décrets des 4 mars et 27 avril derniers donneront droit à l’indemnité ». Voici très précisément les chiffres de l’indemnité versée aux colons en 1849-1850 (en contrepartie de l'abolition), par esclave et en Francs or : Réunion : 711,59 (60 651 esclaves), Martinique : 425,34 (74 447 esclaves), Guadeloupe : 469,53 (87 087 esclaves), Guyane : 624,66 (12 525 esclaves). L'indemnité imposée à Haïti en 1825 a été calculée sur la base de 250 000 esclaves à 450 F or.

Jean
Pour tenter de sauver l'hôpital de Marie-Galante que l'agence régionale de santé a sabordé, Jean Girard, conseiller général de Grand-Bourg ira... à Vire, en Normandie. Au pays de l'andouille, M. Girard va participer à la journée nationale pour le maintien des hôpitaux de proximité. Il fera une intervention, expliquant les conséquences néfastes de la suppression de la maternité et de la chirurgie à l'hôpital de la Grande Galette.

Hélène
Dans une défense de Victorin Lurel, bien marqué par l'affaire Chavez, Hélène Vainqueur-Christophe, député de la Guadeloupe (qui a remplacé M. Lurel quand il est devenu ministre des Outre-mers), on sent toute la mesure d'une femme qui ne s'en laisse pas compter et n'est pas dupe des qualités et défauts de l'ancien président vénézuélien, décédé il y a quinze jours (ou trois semaines, on se perd en conjecture sur la date exacte...). Elle conclut de toute cette chikaya sur deux phrases malheureuses : « Il s'agit d'un mauvais procès d'intention. »

Jean-Yves
Mgr Riocreux, évêque de Guadeloupe, organise du 8 au 14 avril, la rencontre des évêques de la Caraïbe et des Guyanes. Elle se conclura par une grand-messe au cours de laquelle plusieurs centaines de confirmands, jeunes et adultes, venus de tout le diocèse, recevront le sacrement de confirmation qui leur sera donné par tous les évêques présents.
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:45

INDISCRÉTIONS
Marie-Luce, Max et les autres
Lundi soir, sur RCI, panier... d'élus pour débattre de l'évolution institutionnelle. De tout ce qu'ils ont dit, il faut retenir qu'il s'agit, dans ce grand débat qui ne cesse de se traîner, que d'enfumer les gens. Comme disait, il y a quelques années, au sortir des 44 jours LKP, un grand élu qui visait et les ateliers mis en place après le conflit et le grand projet de société : « Il s'agit de donner l'impression au peuple qu'il a la parole. Comme ça, nous serons tranquilles pendant encore quelques années... »

Jacky
Un qui tient bon la barre de la contestation version écologique, c'est Jacky Dahomay, professeur de philocophie en retraite mais pas en retrait du tout des difficultés que connaît le pays en matière d'environnement. Mais, plutôt que d'essayer de mettre à bas la filière banane en militant contre l'épandage aérien alors qu'il n'y a rien d'autre de connu en l'état actuel des connaissances phytosanitaires pour lutter contre la cercosporiose, ne devrait-il pas, avec ses amis, se pencher sur le problème des déchets ? Les collectes se font mal, les élus ont fait leur grand messe, il y a trois ans... et depuis ne font plus rien de concret en la matière...

Marie-Claire
Marie Claire Boyer Pozzoli, présidente du MoDem 971, interroge : « Avec une ou deux assemblées ou avec une ou deux collectivités notre population s’interroge sur les moyens de régler la rénovation des réseaux d’eau potable et la mise à niveau de l'assainissement, dans un archipel à vocation touristique, le traitement des ordures ménagères, la problématique des transports, la prise en compte du risque sismique. Comment, une ou deux collectivités pourront-elles financer et garanti le milliard 600 millions nécessaire seulement pour les stations d’épuration, les 600 millions d’un centre de traitement des ordures ménagères, etc. ? »

Jean-Yves
Mgr Riocreux, évêque de Guadeloupe, organise du 8 au 14 avril, la rencontre des évêques de la Caraïbe et des Guyanes. Elle se conclura par une grand-messe au cours de laquelle plusieurs centaines de confirmands, jeunes et adultes, venus de tout le diocèse, recevront le sacrement de confirmation qui leur sera donné par tous les évêques présents.
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:45

INDISCRÉTIONS
Victorin
C'est une véritable volée de bois vert qui s'est abattue sur Victorin Lurel, ministre des Outre-mers dans les hebdomadaires nationaux. Le Canard, Le Point, Marianne, Paris Match, VSD, Le Nouvel Observateur, L'Express... On y reprend la comparaison de Chavez avec De Gaulle et Blum, la phrase sur les dictateurs... pour critiquer, moquer. Difficile d'avoir plus mauvaise presse pour un moment d'émotion mal maîtrisé. De là à crier haro !

Christiane
Non, tout n'est pas top pour Christiane Taubira, Garde des sceaux. Tandis qu'elle fait le buzz à l'Assemblée nationale et dans les médias — on parle même de nouvelle icône des Français ! —, ses collaborateurs quittent le navire. Son directeur de cabinet, Christian Vigouroux, pourrait retrouver son Conseil d'Etat, lassé de devoir se taper tout le travail, voie même de prendre des décisions importante à la place d'une ministre plus présente à la télé qu'à son bureau !

Henry
Henry Roussel-Dupré (inconnu au bataillon), président de Cohésion sociale et libertés républicaines (CSLR), la formation politique inventée par Amédée Adélaïde, se mobilise contre le « mariage pour tous ». Il appelle à défiler, samedi, à 15 heures, à partir de la place de la Victoire, précisant : « Le rassemblement n'est pas dirigé contre les personnes homosexuelles. La plupart des homosexuels, qui n'avaient rien demandé, sont indifférents, voire opposés au projet, et des associations gays elles-mêmes ont pris position contre le projet de loi. »

Patrick
Patrick Chamoiseau, écrivain martiniquais, écrit : « Notre imaginaire se retrouve aujourd’hui formaté de telle sorte que le point d’indignation se positionne sur la situation de ceux qui se retrouvent sans emploi. Dès lors, se retrouver en situation précaire, ajustable et corvéable à merci, hagard dans les ruines et vestiges du Code du travail, est considéré comme une manière d’aubaine. Et l’abîme nous aspire. Même si cela nous semble déraisonnable, il nous faut pratiquer cet effort sur notre curseur mental : ramener le point d’indignation à l’amorce de toute précarité. Seul moyen de s’extraire des eaux mortes de la fatalité et de ne plus prendre de vieilles mœurs avec l’inadmissible. »
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:44

INDISCRÉTIONS
Claude
« La garde à vue, ce n'est pas confortable... » Claude Christon, avocat de Christian Fléreau, a résumé en une phrase la situation. Il paraît, à l'en croire, que le lit est un bloc de béton, qu'il n'y a pas de papier aux toilettes. Qu'il est difficile de se doucher... En fait, pas loin de la torture morale que dénoncent les défenseurs des droits des gens. Mais, que fait Mme Taubira ?..

Mireille
Mireille Wuillaume, directirice régionale de la Santé, a présenté un plan pour éviter els déserts médicaux; Cinq communes sont concernées en Guadeloupe (voir notre précédente édition), mais elle n'a pas parlé de sa décision de fermer l'hôpital de marie-Galante et du calvaire des vieilles personnes obligées d'aller à Pointe-à-Pitre deux ou trois fois par semaine pour être dyalisées... sous peine de mort !

Louis
« La réaction de Victorin Lurel est moins celle d'un ministre que d'un élu guadeloupéen, voisin du Vénézuela et engagé dans un bras de fer avec les partisans d'un changement insitutionnel. D'où la présence à ses côtés de la présidente de la Région Guadeloupe, élue,avec lui par une majorité d'électeurs gaullistes et socialistes. Son opposition locale a organisé une veillée, autour du consul du Vénézuela, au Palais de la Mutualité de Pointe-à-Pitre. L'opinion guadeloupéenne,comme toute celle de la Caraïbe est sensible aux sirènes de "Petrocaribe" (...) Enfin, concernant ses commentaires sur l'aspect physique de Chavez, c'est une coutume locale et caribbéenne de dévisager et commenter l'aspect d'un défunt en s'inclinant sur sa dépouille. » Louis Dessout, conseiller d'opposition, a l'art d'apaiser les esprits.

Danick
Danick Zandwonis, de CCN, a de l'humour. Il surfe sur la polémique soulevée par Victorin Lurel par ses propos à Caracas pour interroger, sur son site : « Sans doute, le ministre des ultimes colonies françaises saura fort justement et avec le même courage qu'à Caracas, rappeler à ses amis du gouvernement "socialiste" que les crimes de l’armée coloniale française, à Pointe-à-Pitre sont encore impunis, et que 46 ans après des dizaines de Guadeloupéens réclament que toute la lumière soit faite sur ces douloureux événements. Alors pour Mai 67 on peut compter donc sur Lurel ? »
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:44

INDISCRÉTIONS
Claude
« La garde à vue, ce n'est pas confortable... » Claude Christon, avocat de Christian Fléreau, a résumé en une phrase la situation. Il paraît, à l'en croire, que le lit est un bloc de béton, qu'il n'y a pas de papier aux toilettes. Qu'il est difficile de se doucher... En fait, pas loin de la torture morale que dénoncent les défenseurs des droits des gens. Mais, que fait Mme Taubira ?..

Mireille
Mireille Wuillaume, directirice régionale de la Santé, a présenté un plan pour éviter els déserts médicaux; Cinq communes sont concernées en Guadeloupe (voir notre précédente édition), mais elle n'a pas parlé de sa décision de fermer l'hôpital de marie-Galante et du calvaire des vieilles personnes obligées d'aller à Pointe-à-Pitre deux ou trois fois par semaine pour être dyalisées... sous peine de mort !

Louis
« La réaction de Victorin Lurel est moins celle d'un ministre que d'un élu guadeloupéen, voisin du Vénézuela et engagé dans un bras de fer avec les partisans d'un changement insitutionnel. D'où la présence à ses côtés de la présidente de la Région Guadeloupe, élue,avec lui par une majorité d'électeurs gaullistes et socialistes. Son opposition locale a organisé une veillée, autour du consul du Vénézuela, au Palais de la Mutualité de Pointe-à-Pitre. L'opinion guadeloupéenne,comme toute celle de la Caraïbe est sensible aux sirènes de "Petrocaribe" (...) Enfin, concernant ses commentaires sur l'aspect physique de Chavez, c'est une coutume locale et caribbéenne de dévisager et commenter l'aspect d'un défunt en s'inclinant sur sa dépouille. » Louis Dessout, conseiller d'opposition, a l'art d'apaiser les esprits.

Danick
Danick Zandwonis, de CCN, a de l'humour. Il surfe sur la polémique soulevée par Victorin Lurel par ses propos à Caracas pour interroger, sur son site : « Sans doute, le ministre des ultimes colonies françaises saura fort justement et avec le même courage qu'à Caracas, rappeler à ses amis du gouvernement "socialiste" que les crimes de l’armée coloniale française, à Pointe-à-Pitre sont encore impunis, et que 46 ans après des dizaines de Guadeloupéens réclament que toute la lumière soit faite sur ces douloureux événements. Alors pour Mai 67 on peut compter donc sur Lurel ? »
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:43

INDISCRÉTIONS
Alain
« Comment pourriez-vous expliquer à la population qu’il faut continuer la même politique économique qui a conduit la Guadeloupe à la catastrophe, qu’il n’y a rien à faire contre le chômage qui touche 67 000 Guadeloupéens et 6 jeunes sur 10, de moins de 25 ans, que 19% des Guadeloupéens vivent au dessous du seuil de pauvreté, que 25% de la population souffre d’illettrisme, que la violence se développe, et que l’environnement se dégrade. Pour vous, toute atteinte au statu quo est lourde de risques pour vos pouvoirs et vos intérêts. Alors, vous faites semblant de débattre sur un changement de nos institutions », fustige Alain Plaisir. Le CIPPA qu'il préside n'est pas invité au Congrès des élus !

Jean-Jacob
Jean-Jacob Bicep, guadeloupéen, député européen, se lance. « Où veut-on conduire les guadeloupéens ?, demande-t-il. Quels desseins les partisans de l’immobilisme nourrissent pour les guadeloupéens ? Une réponse apparaît quasi spontanément : c’est la conservation des rentes de situations. Les guadeloupéens sont lassés de la politique car les politiques ne font plus de politique mais s’occupent de leurs affaires personnelles, celles de leurs amis et de leurs clientèles. Ce n’est point verser dans l’outrage que tenir une telle position. La Guadeloupe est molle parce que la politique au sens noble du terme est à la dérive. » Un futur concurrent du duo Lurel-Gillot ?..

Eric
Il fallait entendre Eric Jalton, député de la Nation, maire des Abymes, témoignant au micro de RCI pour Christian Fléreau, ancien président de la chambre d'agriculture, président du conseil d'administration du Crédit agricole, placé en garde à vue au commissariat. Après que le directeur de la police eut assuré que son « prisonnier » était bien traité, M. Jalton intervenait pour dire qu'il était en lien avec le sous-préfet, que celui-ci était en lien avec le procureur de la République, Comme on sait que celui-ci est en lien avec le directeur de la police... Bref, Eric Jalton vote les lois... et peut même à l'occasion expliquer comment il faut les appliquer !

Victorin
Grand raout, samedi soir, dans les jardins de la Région, en l'honneur de l'année de la République dominicaine, en présence de Victorin Lurel. Merci Josette !
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:43

INDISCRÉTIONS
Patrice
Patrice Tirolien, maire de Grand-Bourg de Marie-Galante et député européen (PS), souhaite passer la main. Il le ferait volontiers (dit-on) au profit de Maryse Etzol, conseiller régional (PS). Mais, comment jouer la passe au mieux de leurs intérêts ? M. Tirolien a dit qu'il démissionnerait le 2 mai et que Mme Etzol lui succéderait. Mais, les choses ne sont pas si simples. L'opposition veille et qui dit que dans sa propre majorité l'on veuille de Maryse Etzol ?..

Victorin
Qu'a dit en fait M. Lurel à Caracas, qui lui vaut les pires avanies ? « En fait, il y a quelqu'un qui a résumé l'action de Chavez par deux mots, toutes choses égales par ailleurs, avec la distance : Chavez, c'est de Gaulle plus Léon Blum. De Gaulle, parce qu'il a changé fondamentalement les institutions ; il a créé une cinquième République et il a modifié un peu les rapports de l'État et de la société civile… Et puis Léon Blum — le Front populaire —, parce qu'il lutte contre les inégalités, il lutte contre les injustices, il crée des droits sociaux ! Et çà, ce n'est parfois pas toujours compris... »

Olivier
D'Olivier Duhamel, éditorialiste, ces conseils à Victorin Lurel : « Dans l’oubli qu’à l’ère de la vidéocratie, il convient d’éviter les subtilités tant le message est simplifié. Sur les dictateurs, son propos est ramené à une apologie des dictateurs, alors qu’il veut dire le contraire. Il aurait dû déclarer que nombre de dictateurs feraient mieux d’accepter des élections libres comme Chavez l’a fait. Sur De Gaulle et Blum, son propos est compris comme un dithyrambe à la Mélenchon. Il aurait dû dire que Chavez s’était inspiré de De Gaulle sur les institutions et de Blum sur le social. Tout politique doit se rappeler cette règle : avant de parler, comment mes propos risquent-ils d’être résumés et déformés ? »

Victorin 2
Victorin Lurel revient au pays, cet après-midi. Juste avant la réunion du Congrès des élus, vendredi, le temps pour lui de se reposer un peu, puis d'affronter les débats. D'autant que déjà des voix s'élèvent pour dire qu'il ne peut être à la fois le conseiller régional discutant de l'Acte III de la décentralisation et celui à qui le Congrès devra remettre, cette fois-ci en sa qualité de ministre, le texte qui sera voté...
André-Jean VIDAL

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:42

INDISCRÉTIONS
Hugo
On s'en souviendra, des obsèques de Chavez. La comparaison de l'ancien président du Venezuela avec de Gaulle et Blum fait grincer des dents depuis que Victorin Lurel l'a faite devant les micros de deux radios françaises. Propos un tantinet tronqués, d'ailleurs. Depuis, certains s'en donnent à cœur joie, et ça devient d'un lourd ! D'autant que Julien Dray, porte-parole du PS, n'a pas hésité à dire : « Je pense que la France a eu tort de ne pas envoyer, sans remettre en cause les capacités et l'autorité de Victorin Lurel, une personnalité de premier plan à cet enterrement. Oui ça méritait que le ministre des Affaires étrangères (Laurent Fabius, NDLR) y aille... »

Marie-Luce
Depuis le Vietnam, Marie-Luce Penchard poursuit Victorin Lurel de sa petite musique agaçante : « Le ministre des Outre-mer, en réagissant ainsi, cherche à exister par tous les moyens, quitte à affaiblir la parole du chef de l Etat et de la France sur le plan international. C est extrêmement grave et Inacceptable. Comme d'habitude, Victorin Lurel exagère volontairement ses propos pour qu'on parle de lui. Comparant Chavez à de Gaulle et Blum, il n'a pas hésité à piétiner l'histoire de France. Il oublie qu'il n est plus président du conseil régional et que sa fonction de ministre de la République, qu'il a du mal assumer, appelle à plus de retenue et de sérénité. »

Victorin
Victorin Lurel est, comme dit un proche, « assez grand pour se défendre tout seul... », mais outre qu'il soit obligé de se défendre, ce qui est déjà pas marrant quand on parle avec le cœur, s'il ne peut pas compter sur la solidarité gouvernementale, c'est un comble ! Allez, un p'tit effort !

Claude
Intéressante tribune de Claude Ribbe, sur son blog : « L’idée qu’un ministre nègre représente la France aux obsèques d’un autre nègre, un chef d’État honni des conservateurs, les rendait déjà malade. Mais qu’il prenne courageusement ses responsabilités et  rende compte avec justesse de l’opinion unanime des Vénézuéliens au lieu d’exprimer ce que les réactionnaires français voudraient entendre leur est insupportable. Quant à ceux, à gauche, dont le premier réflexe serait de se désolidariser du ministre des Outre-mer, ils devraient bien réfléchir. »
André-Jean VIDAL

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens